Actualités

POUR LA DEFENSE D'UNE DEMOCRATIE RENOUVELLEE

Samedi, 19 Mars, 2016

 

POURQUOI CREER DES ANTENNES DU

 

CERCLE DES CITOYENS FRANCAIS

 

PARTOUT OU SE TROUVERONT DES CITOYENS ACTIFS ET RESISTANTS

 

 

 

Pour la défense d’une démocratie renouvelée

 

 

 

C.Q.F.D

 

Ce qu’il faut développer

 

 

 

 

 

Le refus de l’oligarchie et appeler les Français à réagir et à prendre la politique à bras le corps. Pour ne plus déléguer entièrement le pouvoir aux formations politiques traditionnelles qui devront travailler en collaboration avec les Citoyens.

 

 

 

Le Cercle des Citoyens français

 

 est un mouvement regroupant toutes celles et tous ceux qui se réfugient dans le vote blanc ou l’abstention  par défiance à l’égard du personnel politique en place et  celles et ceux qui ne votent pas par adhésion aux idées d’un candidat mais contre celles de ses concurrents.

 

 

 

Il s’agit de donner une réponse citoyenne à une gestion du pays démagogique depuis des décennies par des élus qui ont faillis à leur mission

 

L’ensemble de ces  électeurs représente une majorité absolue de Français.

 

 

 

Le C.C.F. veut les rassembler et leur donner la parole.

 

 

 

 

 

 

 

Le C.C.F se prononce pour une réforme démocratique de la constitution et de la législation. L’objectif est de construire un paysage politique équilibré en mettant en place une démocratie  semi-directe à la Française pour accompagner la démocratie représentative. Le résultat étant d’installer unpouvoir  équilibré et non oligarchique pour aboutir à une démocratie vivante.

 

 

 

Le C.C.F veut un peuple souverain

 

 

 

 

 

C.Q.F.D

 

Ce qu’il faut défendre en priorité

 

 

 

Le renouveau du système politique.

 

 

La priorité des priorités 

 

  • Définir des conditions facilitant le Référendum d’initiative Citoyenne. Il faut que le peuple se prononce sur cette réforme fondamentale

     

     

Puis ensuite classer les thèmes de référendum par ordre d’urgence donc d’importance 

 

  • Un Président de la République élu au suffrage universel indépendant et au-dessus des partis politiques avec un seul mandat de 7 ans non renouvelable

  • Un système de parrainage citoyens des candidats et non par les élus

  • Diviser par deux le nombre de parlementaires

     

  • Limiter le nombre de Ministères à 15 maximums (y compris les secrétaires d’état) qui privilégie les ministères régaliens

     

  • Mettre en place un contre-pouvoir citoyen qui aujourd’hui manque cruellement à notre pays. Remplacer les C.E.S.E (Conseil économique social et environnemental) et le Sénat par un Conseil National de la Citoyenneté en liaison directe avec le Président de la République et non le premier ministre et son gouvernement

  • Interdiction constitutionnelle du Cumul des Mandats pour les ministres, les députés et les responsables d’exécutifs

  • Deux mandats successifs maximum pour les députés, et les responsables d’exécutifs afin d’assurer le renouvellement et d’éliminer les rentes de situation. Un mandat électif n’est pas une profession mais la profession de base doit pouvoir être conservée ou mise en suspens avec un statut de l’élu facilitant le retour à la fin d’un mandat.

  • Reconnaissance et prise en compte du vote blanc

  • Réforme de la Cour des comptes avec  des pouvoirs étendus

  • Dissolution de tous les Comités Théodule (Agence de l’état) et redéfinition de la création de ces comités et de leurs attributions. Il y en a actuellement environ 1200 et très souvent inutiles et inefficaces

  • Suppression définitive du Conseil Général des agglomérations et des communautés de communes remplacées par les Métropoles. Le mille- feuilles territoriale ne devra comporter que trois couches : communes, métropoles et régions. Les responsabilités de chacune étant bien définies en éliminant tous les chevauchements

  • Mise en œuvre d’une Règle d’Or inscrite dans la constitution et définissant la part maximum du P.I.B. pour les frais de fonctionnement de l’état qui ne pourront plus être financés à crédit

  • Réforme de la fiscalité avec la mise en place d’une flat taxe, la suppression de l’I.S.F. et d’un grand nombre de niches fiscales

  • La remise à plat du système de financement des partis politiques et des syndicats.

  • la simplification du code du travail qui bloque l’emploi et la mise en œuvre d’un contrat unique adaptable entreprise par entreprise par accord salariat/patronat.

  • revenir à 39 heures au gré des entreprises, l’allègement strict des charges sociales, cela afin de retrouver la compétitivité perdue et le retour au plein emploi. Les accords inférieurs à 39 heures seront considérés comme des contrats à temps partiel.

  • Le retour immédiat de la retraite à 65 ANS (ce qui était le cas en 81 avant la réforme Mitterrand) et l’équité de traitement entre privé et public,

 

 

 

Tout cela devant faire débat.

 

 

 

Viendraient ensuite de nombreuses réformes comme le respect de la laïcité (avec quelques retouches de la loi actuelle) et la lutte contre les communautarismes, l’instruction nationale, l’agriculture, la santé etc.

 

 

 

 

 

Toutes ces mesures qui concernent directement les citoyens faisant l’objet de dispositions référendaires s’il y avait mouvement de contestations.

 

 

 

 

 

 

 

Il est indispensable, pour mobiliser les Français, que des  structures locales se constituent pour débattre et relayer nos actions. Nous avons besoin de correspondants locaux, n’hésitez pas à vous investir dans un acte citoyen et à devenir un adhérent Résistant à ce système pervers qui ruine la France. C’est un devoir de patriote.

 

Nous avons besoin de constituer une force nationale qui a pour objectif également de se rapprocher de toutes les structures qui défendent le changement de système politique et le référendum d’initiative citoyenne.