Actualités

FAUT IL S'INQIETTER DE L'ESSOR DU FRONT NATIONAL ?

Mardi, 7 Octobre, 2014

 

               

Je suis de ceux qui peuvent en parler, en toute connaissance de cause, ne me contentant pas de critiquer mais d’avoir été voir de quoi il retournait.

 

Pour moi, les mots doivent avoir un sens, s’appeler Rassemblement, comme le R.B.M. prétend l’être, cela devrait marquer une volonté, celle de rassembler des citoyens qui aiment la France et qui veulent résister à toutes celles et à tous ceux qui la détruisent à petit feu en proposant des vraies solutions et non des faux semblants.

 

Et bien malheureusement ce n’est pas le cas, R.B.M. c’est le rassemblement du F.N., par le F.N. et pour le F.N. C’est un trompe « couillon » qui n’a qu’un seul but, faire grossir les rangs du F.N. avec un outil qui veut ratisser large.

 

Mais en réalité, il ne ratisse rien du tout, car R.B.M. et F.N. même combat, aider le clan LE PEN à prendre le pouvoir.

 

Le programme de R.B.M et celui du F.N. ne font qu’un. Ce programme est dangereux pour la France. C’est mon avis, et il n’engage que moi. Je respecte les Frontistes qui croient que le Front est la solution mais qui se trompent lourdement. Ils ont souvent besoin d’un exutoire afin de rejeter celles et ceux qui les ont déçus.

 

Mais sortir la France de l’euro et de l’U.E. car l’un ne va pas sans l’autre est un crime contre notre pays. La situation de faiblesse dans laquelle se trouve la France, avec ses 2000 milliards de dette, qui augmenteraient du même coup d’au moins 20 %, la mettrait dans l’isolement le plus difficile à vivre qui soit, et les Français connaitraient alors le sort de la Grèce ou de l’Argentine, c’est-à-dire la pire des crises que notre pays n’ait jamais connue. Une forte dévaluation, un coût de l’énergie insurmontable, et un chômage du même coup encore accru. C’est une gageure d’imaginer que tous les maux de notre pays viennent à la fois de l’Europe et de son immigration. Le remède est pire que le mal.

 

Imaginer dans le même temps ne pas toucher au temps de travail et à la retraite à 60 ans est complètement démagogique. Mais il s’agit là d’un argument pour aller chercher les voix des plus faibles qui pensent ne rien avoir à perdre.

 

Jouer sur les peurs de l’immigration et de l’envahissement de notre pays et de notre continent par l’Islam, mériterait d’autres méthodes que celles de fermer seul nos frontières. Oui il faut toucher à SHENGEN qui a transformé l’Europe en passoire, oui il faut combattre l’Europe telle qu’elle est pour la transformer en outil au service des états et non l’inverse comme elle est aujourd’hui. Mais on ne négocie pas en position de faiblesse. La France doit avant tout retrouver ses équilibres.

 

 Avant toute chose, il faut résoudre la crise franco française en faisant maigrir l’état mammouth et en le transformant en état gazelle. Pour cela il faut réformer fondamentalement notre pays, ce que n’ont pas fait tous les gouvernants qui se sont succédé au pouvoir depuis le départ du Général de Gaulle et du bref passage de Georges POMPIDOU.

 

Nous avons assisté à la culture des ego, et non à la défense de l’intérêt général du pays. Nous avons assisté à la mise en œuvre de dogmes et d’idéologie au détriment du pragmatisme et du bon sens.

 

On arrive à la croisée des chemins.

 

Lorsque l’on aime la France, on n’a pas le droit de laisser faire, on n’a pas le droit de voter par déni, on a le devoir de résister, de se rassembler, et d’imposer une vraie solution pour utiliser tous les atouts que la France possède en elle-même.

 

Les Français doivent retrouver leur lucidité et accepter, pour leurs descendants, les sacrifices qu’impose la situation du pays aujourd’hui. Tout cela doit s’inscrire dans un plan d’action réformateur. Tout cela ne se fera pas avec l’état d’esprit des syndicats qui ne représentent qu’eux-mêmes, mais avec la volonté d’une majorité de citoyens lucides à qui il faut donner la parole.

 

Le programme du Front National, la faiblesse de son encadrement, sont un grand danger pour la France. Tout simplement parce qu’il ne propose pas les bonnes solutions, il fait de la pure démagogie.

 

Je suis de ceux qui doutent que Marine LE PEN aime la France, comme elle se plait à le crier sur les estrades en levant les bras au ciel. Si elle aimait vraiment son pays, elle proposerait les bonnes réformes, et notamment celles de son organisation politique et de son système de financement qui est anti démocratique. Mais il n’en est rien, puisqu’elle en fait aujourd’hui parti et qu’elle en bénéficie. Les Français doivent le savoir, les Français doivent le comprendre, les Français doivent se rassembler autour d’un vrai projet de réformes et ne pas se laisser abuser par un clan qui vient de démontrer, à la première occasion que ses promesses ne sont pas tenues. Lorsque l’on dit combattre le cumul des mandats, on commence par montrer l’exemple, alors que les deux nouveaux sénateurs F.N., seront des cumulards comme les autres. Il en irait probablement de même avec les autres promesses…

 

France Unie défend l’esprit Gaullien, France Unie veut rassembler autour d’un train de réformes indiscutables, France Unie veut donner la parole aux Français en respectant la souveraineté du peuple, France Unie est un vrai mouvement de rassemblement comme son nom l’indique.

 

Je dis à celles et ceux qui veulent faire gagner la France, ne vous trompez pas d’action, rejoignez France Unie, rejoignez le mouvement de libération de notre pays, venez résister à la mainmise des partis sur notre démocratie.